Lancement d’un projet de gériatrie sociale à Mercier-Est : agir en amont pour améliorer la qualité de vie des personnes aînées

Une bénévole de l’année et quatre mentions spéciales du Chez-Nous de Mercier-Est ont été célébrées lors de la semaine de l’action bénévole 2022
2 mai 2022
rachel paradis

Pour diffusion immédiate

Version .pdf

Montréal, le 22 juillet 2022 — Le Chez-Nous de Mercier-Est et ses partenaires sont fiers d’annoncer la mise en place d’un projet pilote en gériatrie sociale à Mercier-Est grâce à un financement sur trois ans de la Fondation Mirella et Lino Saputo. Cette approche, développée par le Dr Stéphane Lemire, interniste-gériatre et président fondateur de la Fondation AGES, propose une prise en charge des personnes aînées dans notre société à travers une intervention de proximité en communauté.

Nous savons que la part dans la population des personnes de 65 ans et plus qui habitent dans le territoire couvert par le CLSC de Mercier-Est passera de 20 % à 24 % d’ici l’année 2036, comparativement à 20,8 % en 2036 pour l’île de Montréal. En plus des diverses problématiques de santé physique et cognitive liées au vieillissement, nous constatons déjà une grande proportion d’aînées et d’aînés isolés et vulnérables, vivant dans une situation de précarité financière, aux prises avec des troubles de santé mentale et sans filet social. La pandémie a également eu des impacts majeurs sur la santé physique et cognitive des personnes aînées. Le manque de ressources communautaires, et la pression exercée par la pandémie sur les services et le réseau de la santé freinent considérablement la prise en charge des personnes aînées nécessitant du soutien psychosocial ou des services à domicile.

Soutenir efficacement les personnes aînées actuelles et à venir

Pour toutes ces raisons, un comité de partenaires intersectoriels s’est penché sur la question du vieillissement de la population afin d’implanter une approche visant à intervenir auprès des personnes aînées du quartier.

Le comité est composé :

  • Du Chez-Nous de Mercier-Est ;
  • Du CLSC de Mercier-Est ;
  • Du Centre Communautaire Almage ;
  • De Solidarité Mercier-Est (table de concertation de quartier) ;
  • De la Fondation AGES ;
  • Des Toits de Mercier (OSBL d’habitations) ;
  • De Répit-Ressource (entreprise d’économie sociale offrant des services à domicile) ;
  • Et du SPVM (poste 48).

L’objectif de ce comité est de permettre à la population de demeurer le plus longtemps possible dans son milieu de vie, tout en assurant une meilleure qualité de vie.

Une ressource essentielle dédiée au projet

Une intervenante pivot responsable de la réalisation de ce projet a été embauchée pour travailler en complémentarité avec tous les acteurs de la communauté. Elle agira à titre de trait d’union avec le milieu communautaire, le réseau de la santé et des services sociaux, ainsi qu’avec les autres acteurs intersectoriels. Afin de créer ce filet de sécurité autour des personnes aînées, l’intervenante formera des sentinelles composées de différents acteurs du milieu (citoyennes et citoyens, commerces, organismes, pharmacies, etc.) pour les sensibiliser aux signes de vieillissement. Ces personnes auront pour mandat de repérer les personnes aînées en situation de vulnérabilité qui nécessitent une prise en charge particulière par le réseau de la santé ou par d’autres ressources locales qui leur sont souvent méconnues. On peut nommer par exemple les services à domicile (via le CLSC ou Répit-Ressource), le suivi de maladies chroniques, l’adaptation du domicile pour assurer une sécurité adéquate ou encore le référencement vers un travailleur ou une travailleuse sociale.

Des visites à domicile feront aussi partie des tâches de l’intervenante et permettront une évaluation optimale des besoins à même le milieu de vie de ces personnes. L’accompagnement de proximité aura pour effet d’assurer une présence rassurante et de briser l’isolement. Nous souhaitons créer une communauté bienveillante qui, par son expertise sur le vieillissement, contribuera à prévenir le vieillissement accéléré des personnes aînées du quartier. L’idée c’est d’ajouter de la vie aux années !

À propos de l’intervenante-pivot responsable de la gériatrie sociale

rachel paradis
Rachel Paradis

Détentrice d’un baccalauréat en sciences infirmières, Rachel Paradis (en photo ci-dessous) a travaillé 10 ans en milieu hospitalier à titre d’infirmière clinicienne, d’assistante infirmière-chef, d’infirmière de liaison et de conseillère clinique. En rejoignant l’équipe du Chez-Nous de Mercier-Est, c’est l’occasion pour elle d’aider la population d’une tout autre façon en étant auprès des gens et à leur écoute. Son expérience et ses connaissances cliniques lui permettront de cibler rapidement les problématiques ainsi que les besoins réels des personnes aînées.

Son désir de faire une différence concrète dans la vie des gens et de prendre le temps nécessaire en relation d’aide lui manquait, et c’est ce qui l’a menée vers le milieu communautaire. Dorénavant intervenante responsable du projet de gériatrie sociale, elle est plus qu’optimiste à la réalisation d’un changement d’envergure pour la population vieillissante du quartier de Mercier-Est. « L’innovation de ce projet est pour moi une source incroyable de motivation et d’espoir pour le futur des personnes aînées ».

À propos du Chez-Nous de Mercier-Est :

Fondé en 1985, Le Chez-Nous de Mercier-Est est un milieu de vie accueillant et inclusif qui a pour mission de briser l’isolement, de favoriser l’autonomie et le maintien dans la communauté des personnes de 55 ans et plus afin d’améliorer leur qualité de vie, en leur offrant des services communautaires et sociaux.

– 30 –

Contacts :

Le Chez-Nous de Mercier-Est

Korentin Simon — Responsable des communications et de la visibilité

communication@lecheznous.org — (514) 354-5131 P.34

Toutes les nouvelles fraîches sont dans notre infolettre ! ✉

Abonnez-vous pour ne rien manquer ! 🤩