Intervention


Notre intervention

Dans ce nouveau secteur, l’intervention prend plusieurs formes. Les services sont offerts aux membres, aux aînés des HLM et aux aînés du quartier de Mercier-Est. Créé en avril 2016, ce nouveau secteur compte 4 intervenants qualifiés afin de répondre à leur objectif premier, celui d’améliorer la condition de vie des aînés en favorisant leurs pouvoirs d’agir individuel et collectif, en valorisant l’entraide et le partage et en brisant leur isolement.

Les intervenants soutenus par Québec ami des aînés (QADA) s’adressent aux aînés non connus du Chez-Nous. Un de leur objectif est de dépister, recommander et accompagner les aînés vulnérables du quartier. Ils soutiennent l’aîné le temps nécessaire à la consolidation d’un lien entre le Chez-Nous le service recommandé.

L’intervenante issue de la subvention Alliances pour la solidarité et l’inclusion sociale a pour mission d’influencer le regard des locataires des HLM et leurs voisins en favorisant une perception positive de l’HLM dans le quartier. Cette même intervenante est à la tête du Programme nouveau horizons pour les aînés qui a pour thème cette année, Contrer l’intimidation entre les aînés. Ce programme est pour et par les aînés du Chez-Nous, mais aussi par et pour les aînés des HLM.


Nous joindre


Proximité

Québec ami des aînés (QADA)

Le projet Québec ami des aînés (QADA) a comme objectif principal intégrer à la vie communautaire du quartier les personnes de 55 ans et plus, vulnérables, fragilisés ou à risque d’exclusion, dont les aînés issus des minorités culturelles, religieuses et autres.

La vision du QADA est d’améliorer les conditions de vie des aînés en les intégrant à la vie communautaire du quartier par le biais du centre communautaire et des autres services communautaires et publics du quartier.

Objectifs du projet :
  • Préciser un portrait des aînés en situation de vulnérabilité de Mercier-Est.
  • Dépister, recommander et accompagner les aînés vulnérables.
  • Accueillir au centre communautaire les aînés repérés afin de favoriser leur participation à la vie communautaire.
  • Développer et mettre en place une stratégie d’intervention de proximité à long terme en coalition avec les partenaires.
Projet QADA comporte 5 volets dont :
  • L’intervention de proximité.
  • L’intervention individuelle.
  • Le soutien à l’intégration au centre communautaire offert par des bénévoles formés à cette pratique.
  • Les rencontres avec nos partenaires.
  • L’animation du comité des partenaires pour échanger mutuellement sur les besoins et les attentes des aînés et des partenaires.

Pour rejoindre cette clientèle, Emmanuella Niyonzima et Octavian Ion, deux intervenants de proximité au Chez-Nous de Mercier-Est se promènent dans tout le quartier afin de vous rencontrer et vous offrir de l’écoute, du soutien et d’Accompagnement.

Grâce à nos collaborateurs tels que IGA situé au 7975, rue Hochelaga, Les Marchés Tradition situé au 9280, rue Sherbrooke Est, Intermarché situé au 2710, rue des Ormeaux, Uniprix situé au 8325, rue Notre Dame Est , Jean Coutu au 8627, rue Hochelaga , ils ont permis aux intervenants d’animer des kiosques d’informations dans le but de rejoindre un plus grand nombre d’aînés de 55 ans et plus isolés et qui habitent dans le quartier de Mercier-Est.



HLM

Soutien communautaire en logement social

Depuis 2008, les tours d’habitation Pierre Bernard et Honoré Beaugrand ont la chance de pouvoir compter sur une intervenante de milieu pour les aider dans diverses situations. Grâce à l’obtention d’une subvention non récurrente supplémentaire depuis 2012, les locataires peuvent compter sur deux intervenantes. Les plans des loyers modiques sont constitués d’homme et de femmes âgés de 60 ans et plus. Il y a aussi des locataires plus jeunes ayant des problèmes de mobilités. Ce sont 171 résidents qui utilisent les services offerts par l’intervention de milieu.

Le but ultime de l’intervention est de stabiliser les milieux de vie en favorisant l’installation durable d’un climat dynamique et agréable. Pour ce faire, les intervenantes établissent des relations de confiances en s’impliquant auprès des bénévoles de salles et en offrant du temps de présences ponctuelles et répétitives. Elles interviennent en individuel, en groupe et avec les partenaires.

Elles valorisent la participation citoyenne en appliquant la notion par et pour les aînés. Elles offrent des ateliers formations, des ateliers-création, de l’écoute active, elles effectuent de la médiation, des recommandations, et souvent elles sont appelées à résoudre des conflits. Elles sont des facilitatrices de services entre les aînés et les ressources.

En résumé, l’intervention de milieu est un service de première ligne. La collaboration avec les partenaires est essentielle, voire indispensable pour l’accomplissement de leur travail.

Finalement, le doyen des services de l’intervention est celui qui est subventionné par le Soutien communautaire en logement social. L’intervenante de milieu travaille avec les aînés des habitations à loyer modique de Mercier-Est. La tour Pierre-Bernard et la tour Honoré-Beaugrand bénéficient des services l’intervention depuis 2008.



Alliances pour la solidarité et l’inclusion sociale

L’HLM, un pôle positif pour le quartier Mercier-Est

Dans le cadre du programme « Alliances pour la solidarité », La Maison des familles, l’Antre-Jeunes et le Chez-Nous forment un tronc commun qui offre des services communautaires de première ligne aux résidents des HLM de Mercier-Est en complémentarité avec d’autres organismes communautaires. Ensemble, nous avons décidé de considérer davantage l’environnement de chaque HLM et marier les besoins des voisins à ceux de leurs résidents. Cette nouvelle perspective permet de rapprocher les uns et les autres autour de problématiques communes et partagées pour trouver des solutions d’ensemble aux problèmes vécus de part et d’autre.

Plus spécifiquement, dans le cadre de ce projet, Le Chez-Nous poursuit ses activités auprès des locataires aînés des HLM Honoré-Beaugrand et Pierre-Bernard. Les intervenantes de milieu maintiennent à la fois des interventions individuelles et collectives auprès des aînés des HLM que ce soit par des interventions psychosociales de première ligne, ou bien par l’organisation d’activités de groupe et le soutien d’initiatives collectives. De plus, les intervenantes tentent maintenant d’amener les résidents des HLM à ouvrir les portes de leur salle communautaire afin que la collectivité puisse profiter de leurs activités tout en offrant, au besoin, une aide de proximité.