La rubrique sexologie de Marie-Alice #9 : Immersion dans l’univers de la diversité sexuelle et de genre, la suite !

La rubrique sexologie de Marie-Alice #8 : Immersion dans l’univers de la diversité sexuelle et de genre
11 février 2021
identité et vieillissement
La rubrique sexologie de Marie-Alice #10 : L’identité et le vieillissement
11 mars 2021

Pourquoi parle-t-on de personnes non binaires ou de vêtements non genrés ? Que signifie l’acronyme LGBT ? Et LGBTIQQ2SAA !? Quelle est la différence entre une personne bisexuelle et une personne pansexuelle ? La réponse à ces questions et bien plus dans la rubrique qui suit !

Lexique de la diversité sexuelle et de genre (LGBT)

L’acronyme LGBT est utilisé pour référer aux personnes faisant partie de la diversité sexuelle et de genre. Sa version abrégée réfère plus particulièrement aux personnes Lesbiennes, Gais, Bisexuelles et Trans. Au fil du temps, plusieurs lettres se sont ajoutées ; LGBTTIQQ2SAA. Cela fait beaucoup de lettres n’est-ce pas ? Pourquoi ne pas prendre quelques instants pour décortiquer cet acronyme ? Contrairement aux chroniques sexologiques précédentes, celle-ci se veut un petit lexique pour permettre une meilleure compréhension de l’univers de la diversité sexuelle et de genre. À cet effet, je vous invite à vous référer à la chronique précédente sur la licorne de genre si certains concepts vous semblent flous.

L — Lesbienne : Une personne s’identifiant comme femme qui est attirée physiquement et émotionnellement par d’autres femmes.

G —Gai : Une personne s’identifiant comme homme qui est attirée physiquement et émotionnellement par d’autres hommes.

B —Bisexuel.le : Une personne qui est attirée physiquement et émotionnellement par des personnes des deux sexes ou genres. Cette orientation sexuelle est souvent confondue avec la pansexualité. Une personne pansexuelle est attirée physiquement et émotionnellement par une autre personne, peu importe son sexe ou son genre. Un pansexuel est attiré par la personne et non le genre ou le « sexe » de cette personne.

T – Transgenre/Trans : Une personne qui s’identifie à un autre genre que celui qu’on lui a assigné quand elle est née. Une personne transgenre ne pense pas nécessairement qu’elle est née dans le mauvais corps. Le genre est un sentiment intérieur et ne repose pas sur des caractéristiques physiques. Ainsi, une personne qui ne se définit ni comme un homme ni comme une femme peut également se définir comme trans.

T —Transsexuel.le/Trans : La transsexualité est une identité de genre. Cela désigne une personne qui a fait un changement de « sexe ». Ce changement peut être social (adoption du style vestimentaire, attitude et/ou comportements associés au genre ressenti) et peut ou ne peut pas être accompagné d’une opération des organes génitaux. Il faut être prudent lorsqu’on utilise le terme « transexuel.le » puisqu’il est critiqué ; il a souvent été utilisé dans le but de dénigrer.

  • Femme trans : Une personne qui s’identifie comme femme ou au genre féminin qui a été assignée mâle à la naissance.
  • Homme trans : Une personne qui s’identifie comme homme ou au genre masculin qui a été assignée femelle à la naissance.

I — Intersexuel.le : Une personne qui naît avec des caractéristiques qui ne sont pas associées typiquement aux mâles ou femelles ou qui sont associées aux deux. Il faut savoir que 1 % de la population naît intersexué. Le corps médical prend une décision lourde de conséquences lorsqu’il « choisit » le sexe du nourrisson et procède à une opération selon des critères de facilité (ce qui est le plus facile à opérer). On dit que cette décision est lourde de conséquences puisque le sexe qui sera assigné au nourrisson peut/ne peut pas correspondre avec ce que la personne ressentira. 

Q —Queer : Le terme « queer » est un mot parapluie qui englobe non seulement toute personne faisant partie de la diversité sexuelle et de genre, mais également ceux et celles qui ne s’identifient à aucune identité dans l’acronyme LGBT. Il y a plusieurs années, ce mot était utilisé de manière péjorative ; on l’utilisait pour dénigrer les personnes faisant partie de la diversité sexuelle et de genre. Ce terme fut revendiqué par la suite par la communauté comme une manière positive de s’identifier. Une personne queer refuse la catégorisation imposée par les limites de l’hétérosexualité et celle de l’acronyme LGBT ; c’est une philosophie, une position politique.

Q —(en) Questionnement : Une personne en questionnement éprouve des incertitudes quant à son orientation sexuelle ou son identité de genre. Cette personne peut être en questionnement jusqu’à ce qu’elle s’identifie à une identité ou une orientation sexuelle particulière ou le rester tout au long de sa vie.

2S —Bispirituel/2S : La bispiritualité est un terme que l’on retrouve dans certaines cultures autochtones. Il est utilisé pour décrire leur orientation sexuelle, leur identité de genre ou leur identité spirituelle. Une personne bispirituelle, ou « two-spirit » en anglais (deux esprits), vit avec un esprit féminin et un esprit masculin dans un même corps.

A —Asexuel.le : Une personne qui ne ressent pas d’attirance physique ou sexuelle envers d’autres personnes. Cependant, comme il est démontré dans la Licorne de genre, cette personne peut ressentir une attirance romantique envers d’autres personnes.

A —Allié.e : Une personne qui ne fait pas partie de la diversité sexuelle et de genre, mais qui soutien les personnes en faisant partie. Elle peut le faire en défendant les droits et la sécurité de celles-ci.

Maintenant que l’acronyme LGBTTIQQ2SAA est démystifié, voici quelques définitions supplémentaires pour votre curiosité personnelle.

Cisnormativité : Croyance que tout le monde est cisgenre (sexe assigné à la naissance correspondant au genre ressenti par la personne) et que cela devrait constituer une norme ; ce qui est normal. La cisnormativité facilite la discrimination des personnes trans.

Hétéronormativité : Croyance que tout le monde est hétérosexuel et que cela devrait constituer une norme ; ce qui est normal. L’hétéronormativité facilite la discrimination des personnes faisant partie de la diversité sexuelle.

Homophobie : Peur, dégoût et hostilité envers les homosexuels et l’homosexualité en général.

Transphobie : Peur, dégoût et hostilité envers les personnes trans.

Mégenrer : Attribuer à une personne, de manière intentionnelle ou non intentionnelle, un genre qui ne correspond pas à son identité de genre. Cela peut se faire par l’utilisation de pronoms (il, elle), d’un vocabulaire, d’accords ou de salutations qui ne correspondent pas à l’identité de genre de la personne en question.

Drag queen : Une drag queen est, dans la plupart des cas, un homme qui s’habille et se comporte temporairement et de manière exagérément féminine. Habituellement, cela est fait dans le cadre d’un spectacle.

Pansexualité : Une personne pansexuelle est attirée par une autre personne, peu importe son genre.

Non-binaire : Une personne est non binaire lorsque son identité de genre se retrouve à l’extérieur du cadre binaire (l’un ou l’autre) des genres : homme ou femme.

Non genré : Qui n’est pas associé à un genre. Ex. Des vêtements pour enfants non genrés n’auront pas de couleur comme le rose (qui est traditionnellement associé aux petites filles) ou le bleu (qui est traditionnellement associé aux petits garçons). Ils seront, par exemple, jaune, blanc, noir, etc..

Vous avez ici un petit avant-goût des multiples terminologies qui sont utilisées dans l’univers de la diversité sexuelle ou de genre. Celles-ci ne constituent cependant qu’une infime partie du vocabulaire qui est le plus couramment utilisé. Cette chronique aura peut-être pour effet d’éveiller votre curiosité si tel n’était pas déjà le cas. Pour toutes questions, n’hésitez pas à prendre contact avec moi en passant par le Chez-Nous de Mercier-Est au (514) 354-5131. 

Sources :

Toutes les nouvelles fraîches sont dans notre infolettre ! ✉

Abonnez-vous pour ne rien louper ! 🤩